www.ouestmediainfo.cm

OUEST/ PRESIDENTIELLE 2018 : UN HOMME DE DIEU A L’ASSAUT D’ETOUDI

37 ans sonnés, le prophète NDIFOR  Frankline AFANWI est l’un des  neuf candidats admis à concourir le 7 Octobre 2018. Il  vient de boucler une tournée à travers la région de l’Ouest

               Le prophète NDIFOR  Frankline AFANWI a brisé le fil indien. Un ministre de culte dans l’arène politique politicienne, là où ses confrères et collègues se contentent des prières pour la paix au Cameroun, pour les membres du gouvernement ou pour le maintien au pouvoir de l’homme du 06 Novembre 1982.

Il  est le benjamin des neuf (9) candidats à l’élection présidentielle du 07 Octobre 2018. Pour sa première sortie officielle, il a choisi  la région de l’Ouest et Bafang a eu  l’insigne honneur de l’accueillir le 26 Aout 2018. Le chef lieu de département du Haut Nkam est  par ailleurs la ville siège de la formation politique qui l’a investi. Le Mouvement  Citoyen National  Camerounais (MCNC) fondé et présidé  par l’Honorable  Jean MONTHE du célèbre collège MONTHE.

Après un tour de ville, le carrefour Baboutcheu Ngaleu  va lui offrir  son espace pour un meeting très couru. Il  s’agit de la tournée de présentation du candidat au public, a tenu à préciser  le président national du MCNC, non sans justifier le choix du prophète NDIFOR Frankline AFANWI comme porte étendard de son parti «  Compte tenu des  troubles qu’on a dans les régions du Nord Ouest  et Sud Ouest, il faut que le  futur  président de la République soit un anglophone. Il n’est pas qu’anglophone, c’est un prophète et un homme sérieux. C’est  homme d’Etat ».

                                                                   

            Notons que le prophète  NDIFOR Frankline  AFANWI est leader du parti politique NPPC (National  Program for Peace in Cameroon) qui n’a pas pu l’investir pour des raisons administrative et légale.

C’est sous le son de la musique religieuse que le candidat prend position sur le podium pour son message à la foule compacte. Le responsable en chef  de l’église  Kingship International Ministry  ne s’est pas privé des mots  pour dénoncer les maux qui, dit il : «maintiennent  le Cameroun dans les  ténèbres ». Ils ont pour noms la corruption, le népotisme, les sectes, le cannibalisme, le détournement entre autres «Le  prophète  NDIFOR Frankline est celui sur qui le seigneur  a porté son choix pour délivrer le Cameroun du noir » a laissé entendre Lucie, une jeune sympathisante convaincue de la victoire du candidat du MCNC au soir du 07 Octobre 2018.  La solution à  ses problèmes  qui entravent le développement du pays passera  par  le fédéralisme des régions comme forme de l’Etat  «  La forme de l’Etat pose un problème au Cameroun, par ce que maintenant la gouvernance est centrale. Tout est concentré à Yaoundé.Le fédéralisme va soulager la fonctionnalité des structures de l’Etat et va ramener  les citoyens au cœur du développement. Les camerounais  seront  servis à temps et leurs priorités seront prises en compte » a-t-il précisé  A  S.E Paul BIYA président sortant, le candidat NDIFOR Frankline rend  grâce à Dieu pour  son âge mais  l’interpelle : « Monsieur le président  vous êtes déjà fatigué, prenez votre retraite et laissez la gouvernance à quelqu’un  d’autre. Dieu a déjà donné cette grâce, on est déjà debout. Le moment de la jeunesse est arrivé ».  Après quelques civilités d’usage, le cap est mis sur le département du NDE. Il est environs 20 heures.

Les militants et sympathisants amassés  sur l’ère de jeu du  stade du lycée classique n’ont cédé ni aux  caprices  de la fine pluie qui s’y est invitée quelques heures plutôt, ni  reculé face à l’avancée d’une nuit traversée par un  froid glacial. Juste une courte prière et le message  qui se résume aux sources de  motivation de sa candidature.  «  Je suis venu me présenter à vous. Je reviendrai quand la campagne sera ouverte et  on en parlera avec plus de détails » a-t-il conclu avant de se séparer des  siens.  La caravane du candidat  de Dieu se rendra ensuite à Foumban et Foumbot pour compte du département du Noun, à Baham dans les Hauts Plateaux, à Dschang dans Menoua, Mbouda dans les Bamboutos. A toutes ces étapes, contrairement à ce qu’on aurait pu imaginer  les citoyens et citoyennes  ont été massivement au rendez vous.

                                                               

        Le  samedi 31 Aout 2018, c’est sous une pluie battante que le candidat NDIFOR Flankline AFANWI et  sa suite vont faire leur entrée dans la ville de Bafoussam  après  le meeting de Bandjoun dans le département du  Koung Khi.  Toujours perché sur sa voiture de marque « Hummer » à travers  son toit panoramique, le candidat  va braver les  gouttes de pluie par moment abondantes  pour parcourir les artères de la cité capitale de la région de l’Ouest.

C’est dans une chemise bien trempée qu’il va chuter à la place des fêtes où une foule immense l’attendait. Une ambiance  qui va d’ailleurs  susciter  la curiosité de plus d’un, y compris  François  ETAPA, secrétaire  général des services du gouverneur de la région de l’Ouest,  scionnant  dans les parages  à bord de son véhicule.  Le message est presque identique. Bien qu’étant un président de la République toujours  à l’écoute du saint esprit, le prophète NDIFOR  rassure le public qu’il ne sera pas question d’imposer une ligne de croyance aux camerounais.

Il fera avec tout le monde, parce que les compétences se retrouvent dans tous les courants de pensée positive.  Une autre articulation du meeting de Bafoussam,  sera la mise sur pied d’une équipe de campagne pour jeune, avec pour objectif de ratisser large.

              Depuis le retour du multipartisme au Cameroun, le prophète NDIFOR Frankline AFANWI est le premier  dirigeant  religieux à s’être engagé  dans une bataille électorale  pour la présidentielle.

© ouestmediainfo.cm : Alexis YANGOUA

 

     

 

 

Société

Politique

Sports

Economie

CULTURE

Santé

CMO ACTU

Astuces santé

 

My love song

Adresses Utiles

Vos adresses utiles ICI

Infos en bref

Ce jeudi 20 Juin 2019 au stade de la Masson, l’équipe nationale féminine de football en s’imposant face à la Nouvelle Zélande (2-1) a arraché...
Le Ministre camerounais de la communication René Emmanuel SADI a présidé ce jeudi 20 juin 2019 en mi-journée dans la salle  auditorium  ...
C’est le cheval de bataille du Réseau ZENU NETWORK à travers le Programme d’Education à la Citoyenneté Active et à la Culture. Son Coordonate...
Bien qu’interdites  de fonctionnement à la suite d’une décision du  ministre camerounais en charge des transports, Jean Ernest Massena...
A quelques jours ou semaines la sortie du futur Roi Bangou du lieu initiatique (Lahkep), conformément au  28 Janvier 2019 date de son arrestatio...

Nos Visites

60453
Aujourd'huiAujourd'hui60
HierHier168
Cette semaineCette semaine60
Ce moisCe mois5353
TotalTotal60453