www.ouestmediainfo.cm

EDUCATION/ ENSEIGNEMENT PRIVE A L’OUEST : LES RESPONSABLES FONT LE DIAGNOSTIC

A quelques semaines de la reprise des cours pour le compte de l’année scolaire 2018-2019 au Cameroun, les responsables de l’enseignement privé laïc et confessionnel de la région de l’Ouest ont passé l’année 2017-2018 au scanner avant de projeter la nouvelle qui prend corps à partir du 03 septembre.

 

SEDUC PRIVEE/OUEST
SEDUC PRIVEE/OUEST

Cette évaluation qui s’est faite aussi bien sur le plan administratif que pédagogique rentrait dans le cadre du traditionnel forum annuel des responsables de cet ordre d’enseignement.

Du conclave tenu à Bafoussam le 25 juillet dernier, il ressort que, sur le plan administratif, la quasi-totalité des chefs d’établissements ont respecté les délais de dépôts des pièces périodiques.

Sur le plan pédagogique, des efforts ont été faits dans l’optique d’améliorer qualitativement et quantitativement le rendement des apprenants voire celui des enseignants. « Depuis que nous avons pris les reines du secrétariat à l’éducation pour l’enseignement privé laïc de l’Ouest, notre tâche consiste à relever le niveau des enseignants, permettre que les enseignements soient de qualité dans nos établissements. Les résultats au BEPC, CAP ont connu des améliorations », lance Jean TCHETCHOUA, le nouveau secrétaire à l’enseignement privé laïc/Ouest.

Cependant, l’enseignement privé qu’il soit confessionnel ou laïc, dans notre région, ploie sous le poids de plusieurs difficultés. « Parlant des difficultés internes, nous dirons que les fondateurs eux-mêmes ne mûrissent pas leur projet de création d’école. Or, lorsqu’un fondateur doit tendre la main à l’Etat, il faudrait qu’il se rassure au préalable que ce projet est faisable. Mais le fait pour chacun de se lever et de penser que ce secteur n’est pas différent de celui du commerce, est un signe de mal être.L’autre aspect cette fois là exogène, naît du faible pouvoir d’achat des camerounais. Les parents ne peuvent plus payer les frais de scolarité substantiels. Face à cette situation les promoteurs qui courent après le gain se voient donc obligés de proposer du n’importe quoi, sas oublier la subvention accordée aux établissements par l’Etat qui accuse du retard. Cette baisse du pouvoir d’achat affecte tout le monde. Même dans les lycées, la pression se fait ressentir. Les effectifs sont on ne peut plus pléthoriques». Renseigne Jean TCHETCHOUA.

In fine, cette cacophonie jette du discrédit sur l’enseignement privé et la réputation d’antan prend du plomb. Les effectifs deviennent pléthoriques, la discipline ne tient que sur des béquilles. D’ailleurs pour la seule année scolaire écoulée dans la région de l’Ouest, la côte d’alerte a été atteinte.

Du rapport présenté lors des travaux, l’on note que «des élèves délinquants se sont déportés du collège privé laïc Voltaire de Bafoussam pour le Collège Privé La Confiance de la même ville munis des machettes, blessant plusieurs de leurs camarades de ce collège ainsi que le principal.

Le même Collège Voltaire, le jour des journées portes ouvertes, un élève a poignardé mortellement son camarade ceci devant un cadre du minesec, venu observer le déroulement des activités desdites jpo en compagnie du seduc.»

Face à ce tableau sombre, le délégué régional du ministère des enseignements secondaires a invité les chefs d’établissements à faire le ménage en leur sein. Et surtout de ne jamais perdre de vue la place qu’occupe l’enseignement privé dans l’offre éducative de notre pays. Simplice Hermann BEDJABO MALAPA a déploré le traitement inhumain que les promoteurs réservent à leurs personnels.

Confiscation de salaires, zéro assurance sociale. Toutes choses qui ne peuvent que produire des rendements au rabais. L’enseignement privé dans la région de l’Ouest est agonisant. Une autopsie s’impose.

   ©Pascal Venus NGABANG :ouestmediainfo.cm

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Société

Politique

Sports

Economie

CULTURE

Santé

CMO ACTU

Astuces santé

 

My love song

Adresses Utiles

Vos adresses utiles ICI

Infos en bref

Ce jeudi 20 Juin 2019 au stade de la Masson, l’équipe nationale féminine de football en s’imposant face à la Nouvelle Zélande (2-1) a arraché...
Le Ministre camerounais de la communication René Emmanuel SADI a présidé ce jeudi 20 juin 2019 en mi-journée dans la salle  auditorium  ...
C’est le cheval de bataille du Réseau ZENU NETWORK à travers le Programme d’Education à la Citoyenneté Active et à la Culture. Son Coordonate...
Bien qu’interdites  de fonctionnement à la suite d’une décision du  ministre camerounais en charge des transports, Jean Ernest Massena...
A quelques jours ou semaines la sortie du futur Roi Bangou du lieu initiatique (Lahkep), conformément au  28 Janvier 2019 date de son arrestatio...

Nos Visites

71735
Aujourd'huiAujourd'hui51
HierHier154
Cette semaineCette semaine51
Ce moisCe mois1368
TotalTotal71735