www.ouestmediainfo.cm

NDE/ CELEBRATION DU PRESIDENT DU SENAT:L’Honorable Marcel NIAT NJIFENDJI et ses adversaires naturels

       Initialement départementale, la célébration du président du sénat camerounais, Honorable Marcel NIAT NJIFENJI a donné lieu à un meeting régional. Par cortège, les militants du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC) sont partis des huit départements de la région de l’Ouest pour la place des fêtes de Bangangté le 2 Juin 2018. Les siens, militants et fraternels sont venus surtout marquer leur reconnaissance à l’endroit du chef de l’Etat S E Paul BIYA

, président national du parti qui a renouvelé sa confiance à un patriarche du département du Ndé et surtout un digne fils de l’Ouest.

Des personnalités bien connues de la scène politique nationale ont honoré de leurs présences le meeting de Bangangté dont le chef d’orchestre n’était autre que l’ancien ministre Clobert TCHATAT, par ailleurs chef de la délégation permanente départementale du comité central du RDPC pour le NDE.

Au rang des VIP, quelques membres du gouvernement, Directeurs généraux et assimilés, parlementaires, presque tout le gratin politique et économique ainsi que chefs traditionnels de la région du soleil couchant.

Avec ce choix du président de la République, Hon Marcel NIAT NJIFENJI sénateur nommé rempile au poste du président de cette institution pour la deuxième mandature de l’histoire du sénat Camerounais.

On retiendra de toutes les allocutions de circonstance, la motion de déférence des chefs traditionnels du Ndé au chef de l’Etat portée le chef Badounga.

Les monarques en ont profité pour réitérer leur appel à la candidature de S E Paul BIYA à la prochaine élection présidentielle. L’Honorable Claude FEUTHEU « le parisien » portant la voix des élites de Ndé, ne s’est pas limité aux louanges à l’honneur du leader du RDPC comme la plupart des orateurs. Il a égrené une litanie de doléances dont la restructuration de l’Union Centrale des Coopérative Agricoles de l’Ouest (UCCAO).

Cette identité régionale qui ne parvient toujours pas à se débarrasser de ses propres tares et surtout de ce plomb coincé dans ses ailles depuis la chute des prix du Café.

Le discours le plus retentissant aura été celui du Sultan Roi des Bamoun Ibrahim MBOMBO NJOYA , dans sa posture de chef de la délégation régionale permanente du comité central du RDPC pour l’Ouest. Une diatribe contre l’ambassadeur des USA au Cameroun dont les propos «Au lieu de nous offusquer et à juste titre, nous devons le remercier grandement par ce qu’il nous a facilité la tâche. Car, si à un quelconque moment notre candidat naturel avait un seul instant songé a ne pas se présenter à la prochaine élection présidentielle, les propos quelques peu outranciers de l’ambassadeur des USA, ami et frère le condamne désormais à se porter candidat, même si c’est pour un mois…pour sauver le principe fondamental de non ingérence dans les affaires internes des Etats » a martelé le patron régional du RDPC pour l’Ouest. Bien avant, le Roi a déroulé sa compréhension de la « crise » anglophone avant de conclure « le dialogue finit toujours par prendre le dessus ».

L’honorable NIAT NJIFENJI, dans son discours de remerciement au président de la République pour sa reconduction, n’est pas allé du dos de la cuillère pour tancer les adversaires politiques ou opposants au RDPC «  Ceux qui n’ont pour programme que la critique stérile, l’insulte, le chantage et des appels à l’incivisme et à la violence. Tournons le dos à ceux qui ont pensé qu’à la fête nationale nous organisions le deuil. Ceux là qui pleurent avant l’examen, nous n’avons pas besoin d’eux, qu’ils gardent leurs larmes nous en aurons besoin lorsque au soir des urnes, notre candidat les aura battus à la régulière ».

 

Madame le Maire Célestine KETCHA COURTES et le Chef Bangangté Sa Majesté NJIMOLUH SEIDOU POKAM absents à la messe

 

   « Le parti RDPC se porte très bien à bien dans le Ndé ».Une assurance du Sultan qui a retenti pour certains comme une réponse aux doutes qu’ils seraient tentés de développer, eu égard à l’absence de certains caciques du parti. Madame Célestine KETCHA épouse COURTES, édile de Bangangté serait en déplacement hors du triangle national tout comme le roi Bangangté, Sa majesté NJI MOULUH SEIDOU.

Un hasard de calendrier qui est venu renforcer ce sentiment de rivalité qui anime depuis des lustres, ces grosses légumes de la section RDPC Ndé – Ouest. Au cours de cette grande messe politique, on n’a pas senti les femmes de cette section dans leurs animations habituelles mises en scène par la « Ma’a Foning » version locale. Depuis 2007, l’inimitié est devenue presque naturelle entre Marcel NIAT Njifenji et Célestine Ketcha.

Chaque faction a construit ses adeptes, ses militants, ses sympathisants, ses journalistes, ses chefs traditionnels et même ses colonels. Chaque situation est une occasion de faire prévaloir des forces. Des recrutements sont opérés. A date, le milliardaire Jules François FAMAWA qui est d’apport majeur pour le camp NIAT. On se souvient de l’affaire Panthère, des radios fermées, des travaux des latrines suspendus à l’hôpital départemental ; la liste est non exhaustive.

L’absence bien que officieusement justifiée de ces deux personnalités à la cérémonie du 02 Juin 2018, est allée dans le sens « normal » des choses. On se souvient aussi de la première mandature municipale de madame COURTES, un conseiller municipal était toujours en déplacement chacun fois qu’une session de conseil avait été convoquée. Cela veut tout simplement dire que les « boycotts » observés à cette cérémonie de la place des fêtes de Bangangté n’est pas matière à s’offusquer. Aucun n’est prêt à « donner du lait » à l’autre. La joute « c’est jusqu’à la gare ».

Et comme le démontre le célèbre Machiavel, le prince sait entretenir ces rixes afin de bien s’en servir.

Alexis YANGOUA (ouestmediainfo.cm)

 

 

Société

Politique

Sports

Economie

CULTURE

Santé

CMO ACTU

Astuces santé

 

My love song

Adresses Utiles

Vos adresses utiles ICI

Infos en bref

Ce jeudi 20 Juin 2019 au stade de la Masson, l’équipe nationale féminine de football en s’imposant face à la Nouvelle Zélande (2-1) a arraché...
Le Ministre camerounais de la communication René Emmanuel SADI a présidé ce jeudi 20 juin 2019 en mi-journée dans la salle  auditorium  ...
C’est le cheval de bataille du Réseau ZENU NETWORK à travers le Programme d’Education à la Citoyenneté Active et à la Culture. Son Coordonate...
Bien qu’interdites  de fonctionnement à la suite d’une décision du  ministre camerounais en charge des transports, Jean Ernest Massena...
A quelques jours ou semaines la sortie du futur Roi Bangou du lieu initiatique (Lahkep), conformément au  28 Janvier 2019 date de son arrestatio...

Nos Visites

60455
Aujourd'huiAujourd'hui62
HierHier168
Cette semaineCette semaine62
Ce moisCe mois5355
TotalTotal60455