www.ouestmediainfo.cm

NECROLOGIE/ LE COLONEL MINYONO, COMMANDANT LE SECTEUR MILITAIRE N°9 EST DECEDE.

Le colonel Armand-Christian MINYONO Mathieu a déposé définitivement les armes au petit matin du  Mardi 20 Novembre 2018 à Ayos, son village natal.

 

Parti de Bafoussam le jeudi 15 Novembre pour des raisons familiales, le colonel commandant le secteur militaire N°9 à Bafoussam ne rejoindra plus son poste de commandement. Il a été arraché à la vie dans des circonstances encore non élucidées, même si certains esprits  ont vite fait d’attribuer  à une scène de ménage qui aura mal tourné.La nouvelle de son décès a plongé ses collaborateurs dans la consternation la plus profonde, rompant même la bonne ambiance qui animait jusque là les troupes qui était à sa charge depuis sa prise d’armes en juillet 2017, soit 17 mois plus tôt.Aussitôt, les services compétents sous la conduite du sous préfet de l’arrondissement 3ème ont apposé les scellés sur le bureau du patron des lieux comme l’exige la règlementation en vigueur.Rendu au poste de commandement du secteur, c’est un climat de deuil qui nous accueille. Il est difficile de recueillir des témoignages sur la vie de l’homme, chacun respectant la charte qui s’impose au personnel militaire en matière de droit de réserve.Toutefois, des échanges avec quelques officiers et sous officiers, nous retiendrons que l’illustre disparu avait réussi en 1 an et 5 mois seulement à imprimer sa marque de gestionnaire méticuleux dans un esprit de déconcentration de certaines tâches, ce qui faisait de lui qu’il est un « véritable gentleman ».Certaines sources nous apprennent également qu’il manifestait  quelques signes récurrents de fatigue (sûrement liés à la maladie) ces derniers moments, sans vouloir en dire plus. Qui était le colonel MINYONO ? Né le 21 Mars 1961 à Ayos, dans le département du Nyong et Mfoumou dans la région du centre, il va fréquenter l’école principale d’Ayos entre 1964 et 1972 où obtient son CEPE avant de poursuivre le cursus secondaire tour à tour au collège de la Salle de DOUME et au lycée de Bertoua de 1972 à 1979, année à laquelle il est inscrit à l’université de Yaoundé pour en sortir en 1979.Il  est ensuite  admis par voie de concours à  l’école militaire interarmées (EMIA) de Yaoundé en 1985. En 1987, il en sort et va immédiatement rejoindre le BTAP de Koutaba en qualité d’officier adjoint et chef de section de la 1ère CPC, et est promu en 1989 commandant de cette unité qu’il va gérer avec maestria jusqu’en 1996.Il va rester à Koutaba jusqu’en 1999 ayant occupé le poste de chef B2/B3 du Bataillon des troupes aéroportées(BTAP) pendant les trois dernières années de son séjour dans le département du Noun, à l’ouest du Cameroun.Le jeune officier va ensuite être promu chef B3 à la garde présidentielle à Yaoundé poste qu’il va occuper de 1999 à 2001 avant d’être à nouveau promu, grâce ses qualités de gestionnaire loyal et fidèle à Bertoua où il va officier comme chef d’état major du 81ème bataillon d’infanterie motorisée jusqu’en 2005, cumulativement avec le poste de commandant en second dans la même unité, poste qu’il occupera jusqu’en 2007.L’aventure va par la suite le conduire respectivement à Garoua comme chef B6 à la région militaire interarmées N° 3(RMIA3) de 2007 à 2009, commandant en second au 21ème BIM à Buéa (région du sud ouest) de 2009 à 2010, commandant du 71ème Bataillon d’infanterie motorisée(BIM) à Ebolowa cumulativement avec les fonctions de commandant OPS Sud Ouest (MBANLAM-LELE-ALATI) de 2010 à 2011, chef d’état major des secteur militaire terrestre N°4 et secteur militaire N°4 à Maroua puis secteur militaire N°1 à Yaoundé de 2011 à 2015 et Commandant  BCS à la brigade du quartier général à Yaoundé en 2016 jusqu’à sa nomination en 2017 à Bafoussam.Du 26 Juin 2017 à sa mort le 20 Novembre 2018, le colonel  Armand-Christian MINYONO Mathieu commandait le secteur militaire N°9 à Bafoussam, avec poste de commandement à Kamkop-Bamougoum dans l’arrondissement de Bafoussam 3ème.Cet officier supérieur de l’armée camerounaise pendant son parcours élogieux a suivi quelques stages de capacitation à l’école d’état major françiase(Compiège), EMIA-REGEN à Douala, 3ème BI/BASS à Nkong Samba et EMIA de Yaoundé.Le colonel Armand-Christian MINYONO Mathieu aura entre 2011 et 2017 pris activement part à certaines opérations spéciales et campagnes à l’instar de OPS Sud-Ouest, Emergence 4 Maroua dans la lutte contre Boko Haram et Emergence 1 pour la sécurisation de la ville de Yaoundé.Dès la sortie de l’école en 1987, il va être enrôler dans les opérations de sécurisation oû il se distinguera par son abnégation : Mfound 1 et Mfoundi 3 (1987-1989), Dreacks Glory avec le Royal Force et PC Trans avec les forces américaines,US Forces(1988), Dorade (chasse au carburant frelaté) de 1990 à 1993 et Opération DELTA dans la péninsule de Bakassi de 2001 à 2007.Le colonel Armand-Christian MINYONO Mathieu laisse deux veuves et quatorze orphelins, qui en réalité ne sont pas les seuls qui ressentent le grand vide que laisse la disparition de ce médaillé de la force publique de la promotion 2000.Ceux qui l’ont connu gardent de lui l’image d’un militaire engagé et fier de servir la patrie avec honneur et fidélité.

ADIEU MON COLONEL !

©Léopold NGUELO – www.ouestmediainfo.cm

Société

Politique

Sports

Economie

CULTURE

Santé

CMO ACTU

Astuces santé

 

My love song

Adresses Utiles

Vos adresses utiles ICI

Infos en bref

Ce jeudi 20 Juin 2019 au stade de la Masson, l’équipe nationale féminine de football en s’imposant face à la Nouvelle Zélande (2-1) a arraché...
Le Ministre camerounais de la communication René Emmanuel SADI a présidé ce jeudi 20 juin 2019 en mi-journée dans la salle  auditorium  ...
C’est le cheval de bataille du Réseau ZENU NETWORK à travers le Programme d’Education à la Citoyenneté Active et à la Culture. Son Coordonate...
Bien qu’interdites  de fonctionnement à la suite d’une décision du  ministre camerounais en charge des transports, Jean Ernest Massena...
A quelques jours ou semaines la sortie du futur Roi Bangou du lieu initiatique (Lahkep), conformément au  28 Janvier 2019 date de son arrestatio...

Nos Visites

71165
Aujourd'huiAujourd'hui74
HierHier182
Cette semaineCette semaine583
Ce moisCe mois798
TotalTotal71165