www.ouestmediainfo.cm

POLITIQUE / Hon FOTSO Fostine : « Nous avons du répondant en face ici à Baham »

Hon FOTSO Fostine
Hon FOTSO Fostine

Au terme du défilé du 20 mai à Baham et prenant acte de la réalité du terrain, l’honorable Fotso Fostine, députée Rdpc des Hauts-plateaux à l’Assemblée Nationale s’est confiée à notre reporter.

Vous avez pris part au défilé du 20 mai à Baham,

et vous étiez particulièrement concentrée de bout en bout, et surtout lors du passage des partis politiques. Alors, quel est le sentiment qui vous anime au terme de cette célébration de l’Etat unitaire à Baham ?

Un sentiment mitigé. C’est le lieu de remarquer ici l’existence réelle des autres partis politiques solidement implantés. Il ne faut pas se leurrer. Il faut travailler. Travailler sur le terrain, travailler avec toute la population, sans distinction de parti politique pour mieux les copter autour de nos idéaux, les idéaux du Rdpc, parti au pouvoir. Il ne faut pas les sous-estimer.

Ils sont déterminés. Vous vous êtes rendus compte, et nous aussi, nous sommes déterminés à garder nos positions et, à copter même d’autres pour nous rejoindre. Mais ce n’est que le travail qui nous fera atteindre nos objectifs.

Il faut le travail, et c’est peut-être l’unique moyen pour vous et le Rdpc de garder la flamme du parti allumée dans ce département. Mais la réalité est sans équivoque, honorable, les guéguerres intestines mettent en mal votre parti. Qu’est ce qui peut justifier cet état de chose ?

Vous savez c’est le parti au pouvoir, le parti majoritaire, ils (les camarades du parti, Ndlr) se disent que tout est acquis et ils ne se rendent pas compte que d’autres personnes sont en train de bien s’organiser à côté. C’est l’occasion ici d’attirer l’attention de tous nos cadres du parti qu’on doit resserrer les rangs et laisser tomber les luttes intestines et la guerre de leadership pour la main dans la main s’organiser et faire face aux menaces.

Après ce défilé et la démonstration que vous avez personnellement vécu, dites-nous sincèrement, ya-t-il une lueur d’espoir pour le Rdpc de garder la main dans les hauts-plateaux ?

Je suis convaincue en ce qui me concerne que je suis restée proche de la population dans tout le département, et je sais qu’on récolte toujours ce que l’on sème. Il n’ya pas une classe plus fidèle que le peuple.

Le peuple c’est la seule classe qui reconnait le bienfait de tout un chacun en dépit des combats de leadership. Il suffira simplement le moment venu d’être vigilent. Parce que le commun des mortels pense que c’est toujours le Rdpc qui bourre les urnes en sa faveur. C’est faut ! Parfois les urnes sont bourrées par des partis d’en face pour faire mal aux leaders présents. Je m’explique : vous êtes leader politique à Baham, à Batié ou à Bangou, vous êtes un ainé par exemple, les gens se disent que pour vous renverser qu’il faille aller chez-vous et tout faire, même par voie de bourrage des urnes pour vous faire perdre chez-vous. Ce qu’ils ignorent c’est que dès lors qu’on occupe un poste comme celui de député par exemple, les actions sont étendues sur tout le territoire camerounais.

C’est vrai en particulier dans la circonscription où on a été élu. J’invite encore nos cadres à laisser tomber les luttes inutiles pour se mettre tous derrière le président Biya parce que visiblement les élections présidentielles sont annoncées et dans notre parti le Rdpc, nous n’avons qu’un seul candidat, le président Paul Biya.

J’invite tous ceux qui aspirent à des postes électifs, tous ceux qui rêvent de nous remplacer de baisser la garde et de se mettre tous ensemble derrière l’homme Lion qui nous investit pour lui garantir une nette victoire afin qu’il nous donne son investiture une fois de plus, parce que figurez-vous, si notre champion est battu, nous n’aurons même plus la possibilité de lever le petit doigt.

J’invite alors mes camarades à enterrer toutes les haches de guerre, à descendre sur le terrain, travailler véritablement, poser des petites actions, parce que nous avons du répondant en face.

D’ailleurs vous les avez suivi à la tribune, derrière sa majesté le roi des Baham, le nouveau sénateur élu Rdpc. Donc ils annoncent les couleurs et nous devons être derrière notre roi, nous battre honnêtement et loyalement, sans traitrise pour la victoire du président Paul Biya.

©ouestmediainfo.cm : NADRA SAMIRA NGOUPAYOU

Société

Politique

Sports

Economie

CULTURE

Santé

CMO ACTU

Astuces santé

 

My love song

Adresses Utiles

Vos adresses utiles ICI

Infos en bref

Ce jeudi 20 Juin 2019 au stade de la Masson, l’équipe nationale féminine de football en s’imposant face à la Nouvelle Zélande (2-1) a arraché...
Le Ministre camerounais de la communication René Emmanuel SADI a présidé ce jeudi 20 juin 2019 en mi-journée dans la salle  auditorium  ...
C’est le cheval de bataille du Réseau ZENU NETWORK à travers le Programme d’Education à la Citoyenneté Active et à la Culture. Son Coordonate...
Bien qu’interdites  de fonctionnement à la suite d’une décision du  ministre camerounais en charge des transports, Jean Ernest Massena...
A quelques jours ou semaines la sortie du futur Roi Bangou du lieu initiatique (Lahkep), conformément au  28 Janvier 2019 date de son arrestatio...

Nos Visites

71675
Aujourd'huiAujourd'hui145
HierHier137
Cette semaineCette semaine1093
Ce moisCe mois1308
TotalTotal71675