www.ouestmediainfo.cm

MIFI:RETROCESSION DES INFRASTRUCTURES SCOLAIRES A L'ETAT/ Me DEFFO LEVI SALUE L'INITIATIVE DU PDG DE CONGELCAM

Maître Lévi DEFFO
Maître Lévi DEFFO

 

A l'occasion de la cérémonie de rétrocession à l'état de 120 salles de classe, 36 bureaux, 02 ateliers et 04 terrains couplée à l'excellence scolaire, oeuvre du Sénateur Sylvestre NGOUCHINGHE tenue dans le département de la Mifi le 14 Septembre 2018, Maître DEFFO Lévi a porté la voix de l'élite Bamougoum pour saluer à sa juste valeur la détermination  du PDG de Congelcam à hisser son département d'origine parmi les plus développés du Cameroun. 

Il est plein de vie!

Cet avocat au barreau du Cameroun fait partie de l'une des rares espèces d'intellectuels engagés sur laquelle le Cameroun peut compter pour son émergence.

A la tête de l'association des élites du groupement Bamougoum dans le département de la Mifi, région de l'Ouest il y'a moins d'un an, l'on peut sans risque de se tromper affirmer que ses frères au cours de leur dernière assemblée générale ont opéré le bon choix.

Nous vous proposons dans son intégralité le discours très applaudi de ce brillant orateur qui n'a pas laissé insensible le parterre de personnalités présentes.

 

"Madame le ministre de l’Éducation de Base ;

Monsieur le Ministre des arts et de la culture ;

Madame le Ministre des Enseignements secondaires ici représentée;

Monsieur le Ministre, Secrétaire Général - Adjoint des services du premier ministère ;

Monsieur le Gouverneur de la Région de l’ouest ;

Monsieur le Secrétaire Général du Ministère des transports ;

Monsieur le Préfet du département de la MIFI ;

Madame et Messieurs les sous-préfets des arrondissements de la Mifi ;

Honorable Sénateur Sylvestre NGOUCHINGHE, mécène de l’éducation ;

Honorables membres du Parlement ;

Monsieur le Délégué du Gouvernement près la communauté urbaine de Bafoussam ;

Messieurs les Maires des arrondissements de la MIFI ;

Leurs Majestés, les chefs Supérieurs ;

Élites intérieures et extérieures de la Région de l’Ouest ;

Élites intérieures et extérieures de la MIFI ;

Actives Populations militantes de tous bords de la MIFI ;

Mesdames et messieurs;

Ce vendredi 14 Septembre 2018 est un Grand JOUR pour la JEUNESSE du département de la Mifi en particulier et de la région de l’Ouest toute entière. Cette cérémonie de rétrocession solennelle à l’État du Cameroun d’importantes infrastructures essentielles au développement scolaire dans le département de la MIFI, couplée aux primes d’excellence scolaire et académique arrive bien à propos, dans l’ambiance de la rentrée scolaire.

Conscient qu’un environnement d’éducation amélioré décuple nécessairement les performances de nos apprenants, notre mécène du jour, le sénateur Sylvestre NGOUCHINGHE, digne fils Bamougoum et grande élite de l’Ouest - comme à son habitude, n’a pas fait dans la dentelle ; il a fait fort, comme dirait quelqu’un.

Ainsi, il a construit plusieurs salles de classe dans les lycées et collèges et dans tous les cycles d’enseignement primaires et maternelles, accompagnées des nombreux bureaux et ateliers d’apprentissages, soit 120 salles de classe au total.

Ces oeuvres colossales qui enchantent la jeunesse et les populations de Bapi, Famtchouet, Kena, Banengo, Konti, Lafié, Badeng et j’en passe…, sont évalués à plus du milliard de francs FCFA ;

Après tous ces investissements sur fonds propres, le sénateur offre et remet ce jour les clés de toutes ces infrastructures à l’Etat du Cameroun, avec en plus 4 terrains à des fins d’éducation de la jeunesse camerounaise dans la région !

Ces actes qui sont un vibrant témoignage de la sollicitude de ce parent auprès de ses enfants pour leur bien-être, honorent toute cette jeunesse, j’allais dire le fer de lance de la région de l’Ouest.

Toutes les populations du département de la MIFI et sa communauté éducative sans doute très heureuses de cet acte de partage, d’altruisme et de bienfaisance, acclament les bienfaits de l’Honorable Sénateur Sylvestre NGOUCHINGHE.

Cette nouvelle marque de générosité, parmi tant d’autres, à l’endroit de la jeunesse de la région de l’Ouest, fait de cet homme exceptionnel, un être pluridirectionnel de bonté. Vos œuvres sont grandes, Monsieur le Sénateur!

Excellences,

Mesdames, Messieurs,

Pour nous, l’impact des investissements décrits ci-dessus, se résume dans les mots du scientifique et philosophe Albert

EINSTEIN, je cite :

« Tout ce qui compte ne peut pas toujours être compté.

Tout ce qui est compté n’est pas toujours ce qui compte »

L’éducation est l’un des fondements déterminants de la société ; bien malin celui qui peut quantifier ce qu’on donne pour la bonne éducation de sa progéniture.

Miser sur l’éducation est en effet une excellente forme de partage, et de pérennisation de la richesse morale de l’homme, car l’éducation donne l’estime de soi à chaque individu.

A ce propos, John RAWLS considéré comme le père de la pensée politique contemporaine (du 20èmesiècle) et Amartya

SEN, prix Nobel d’économie en 1998 déclaraient:

« Aussi important, si ce n’est plus, est le rôle de l’éducation pour rendre une personne capable de goûter la culture de la société, et d’y jouer son rôle, et de cette façon, pour donner à chaque individu l’assurance de sa propre valeur »;

Je n’ai aucun doute que les pensées de ces philosophes sont complètement partagées par l’honorable Sénateur, au regard des œuvres destinées à l’éducation que nous célébrons.

Il affirme à travers ces actes, comme disent les Chinois, qu’au lieu de donner du poisson à un enfant, il est mieux de lui apprendre à pêcher.

Et pour les y encourager, cette double cérémonie consacre une part belle à l’excellence scolaire et académique.

C’est avec une énorme satisfaction de voir primer en même temps plus de 1000 (mille) élèves et étudiants de la région, notamment ceux qui se sont les mieux distingués, du primaire, du secondaire ainsi que les étudiants en cycle de recherches.

Ces différentes récompenses sont évaluées à plus de 40 millions de francs CFA.

L’une des particularités de cette démarche d’excellence scolaire, c’est le fait que les 8 départements de la région de l’Ouest sont primés, chacun représenté par 5 (cinq) de ses meilleurs élèves qui ont eu le Bacc avec mention Bien ou Très Bien, ce qui confère à cette cérémonie un caractère régional !

Et la joie que je lis sur la face des différents récipiendaires traduit inéluctablement le souhait que cette cérémonie d’excellence devienne une tradition !

 

Excellences,

Mesdames, Messieurs,

Le souci de l’État dans l’entreprise d’éducation des jeunes porte sur leur rôle futur de citoyens. Il porte sur les éléments aussi essentiels que l’acquisition d’une faculté de comprendre la culture publique et de participer à ses institutions, la capacité d’être des membres de la société économiquement indépendants, à développer des vertus politiques et sociales.

À cet effet, l’apport d’un mécène à la dimension du donateur du jour vient à point nommé, pour aider et soulager l’État à atteindre c es objectifs dans un cadre sain et confortable, car il lui revient en principe de le faire dans le cadre de ses missions régaliennes.

Les œuvres des hommes de la trame du Sénateur

Sylvestre NGOUCHINGHE, véritable partenaire dans l’accomplissement des missions du service public de l’éducation, commande que l’État leur accorde davantage de considération, les consulte, prenne en compte leurs points de vue dans la définition et les orientations des politiques publiques locales ou nationales dans tous les domaines.

Leurs points de vue doivent compter au regard de leurs œuvres !

Sur le plan local, de tels actes d’un fils du terroir doivent davantage susciter une saine émulation parmi les autres élites et les populations. Celles-ci doivent contribuer à leur manière aux différentes actions de développement qui peuvent se faire encore plus efficacement, non de manière vainement concurrentielle, mais pensons-nous, autour d’un tel mécène, fédérateur de toutes les énergies, tel un arbre à l’ombre duquel, la MIFI doit s’abriter pour se protéger du soleil et de la pluie et cueillir les fruits.

Monsieur le Sénateur ;

Après de telles œuvres dignes de votre stature, nous nous devons, tout en apportant notre contribution à l’édifice, vous rappeler que de nombreux chantiers existent encore dans le département de la MIFI dans le domaine de l’éducation, à l’instar de la création par l’État de plusieurs autres lycées d’enseignements général et technique, mais qui ne disposent d’aucune salle de classe !

Les élites et les populations trouveront la bonne formule à vos côtés, pour permettre de porter ces projets sur leurs fonts baptismaux. Nous vous disons d’ores et déjà merci pour la sensibilité que vous ne manquerez pas de manifester à cet égard, comme cela a été toujours le cas.

Prêtant à l’actualité éducationnelle en cours, c’est le lieu d’attirer l’attention des pouvoirs publics et notamment les ministères des enseignements de base et secondaires de revoir certains contenus des manuels scolaires enseignés à nos enfants, notamment celui en cours, des classes de 5e sur les méthodes, jugées agressives, d’éducation à la sexualité à nos enfants non encore pubères qui défraie actuellement la chronique.

Pour terminer, Excellences, Mesdames, Messieurs, nous adressons nos encouragements et notre soutien à l’État dans sa nouvelle politique d’enseignement de nos langues nationales dans nos lycées et collèges, véritable véhicule de nos traditions et cultures, car comme disait Nelson MANDELA au soir de sa vie : « Ce qui est fait pour nous, sans nous, est fait contre nous ».

Je vous remercie de votre bienveillante attention !"

Bafoussam, le 14 Septembre 2018

Le Président de l’Association de l’Élite Bamougoum (ADEBA)

Me Levi DEFFO

 

Léopold Nguelo:ouestmediainfo.cm

 

 

Société

Politique

Sports

Economie

CULTURE

Santé

CMO ACTU

Astuces santé

 

My love song

Adresses Utiles

Vos adresses utiles ICI

Infos en bref

Ce jeudi 20 Juin 2019 au stade de la Masson, l’équipe nationale féminine de football en s’imposant face à la Nouvelle Zélande (2-1) a arraché...
Le Ministre camerounais de la communication René Emmanuel SADI a présidé ce jeudi 20 juin 2019 en mi-journée dans la salle  auditorium  ...
C’est le cheval de bataille du Réseau ZENU NETWORK à travers le Programme d’Education à la Citoyenneté Active et à la Culture. Son Coordonate...
Bien qu’interdites  de fonctionnement à la suite d’une décision du  ministre camerounais en charge des transports, Jean Ernest Massena...
A quelques jours ou semaines la sortie du futur Roi Bangou du lieu initiatique (Lahkep), conformément au  28 Janvier 2019 date de son arrestatio...

Nos Visites

72778
Aujourd'huiAujourd'hui44
HierHier226
Cette semaineCette semaine1094
Ce moisCe mois2411
TotalTotal72778