www.ouestmediainfo.cm

CULTURE

FESTIVAL NGUIM NU BAMENDOU2019: UNE FIN EN BEAUTE!

 

Le samedi 30 Mars 2019, la cour principale du palais royal Bamendou a abrité la cérémonie de clôture de la 54ème édition du festival culturel Nguim Nù lancé une semaine plus tôt. C’était sous la présidence de sa majesté Gabriel TSIDIE et parrainée par le ministre camerounais des arts et de la culture représenté pour la circonstance par le délégué régional pour l’Ouest.

 

Contre toutes attentes, les pluies qui se sont abattues ce matin là dans la plupart des localités de la région de l’Ouest, y compris à Bamendou, groupement situé dans l arrondissement de Penka Michel, département de la Menoua, étaient de bonnes augures pour le succès éclatant de la cérémonie de clôture du festival Ngim Nu du peuple Bamendou. Tous les chapiteaux hissés sur l’esplanade de la chefferie Bamendou étaient bondés de monde.

Même ambiance du côté du village de ce festival. Selon, le professeur Fongang chef du village Femlah et fouo Nock du village Anock, l’organisation de ce festival a frôlé la perfection de par les activités progrmmées.

Plus qu’un vivier culturel, l’apothéose du festival des arts et de la culture du peuple Bamendou a été une escale touristique à nul autre pareil pour des touristes comme Romain qui s’est dit émerveillé par cette édition qui d’un coup d’essai a réalisé un coup de maitre. Parmi les temps forts de cette cérémonie à laquelle ont pris part des hauts dignitaires de la république aux côtés de la quinzaine de chefs supérieurs, l’on peut signaler à grand trait le don d’un groupe par 15 fils Bamendou à sa majesté Gabriel TSIDIE. Une Toyota Prado TXL dernière génération devant faciliter le déplacement du monarque au trône depuis 1975.

L’exécution des danses traditionnelles et la parade des sociétés secrètes comme le Kougang, la grande danse Zing exécutée par le chef supérieur accompagné de certains membres de la cour et la sortie du masque TOU’OH NKAH ont constitué les moments les plus alléchants de la cérémonie qui s’est bouclée sur place de la chefferie par une séance de bénédiction aux fils, filles Bamendou et aux milliers de festivaliers présents.

La 54eme édition, s’est un avéré un succès éclatant selon les membres du comité d’organisation qui animés par la peur d’échouer, ne cessaient de rappeler que la 53ème s’était tenue en 1958, et qu’il fallait investir chacun toute son énergie à cette cause noble, selon Docteur Martin Donlefack, le jeune président qui malgré des hésitations et des manquements observés a réussi le pari.

C’est avec un pincement au cœur que chacun est reparti de Bamendou mais ayant les yeux rivés vers 2022, année de la 55ème édition du festival Nguim Nû.

Charlène Teussop et Léopold Nguelo©ouestmediainfo.cm

Société

Politique

Sports

Economie

CULTURE

Santé

CMO ACTU

Infos en bref

Ce jeudi 20 Juin 2019 au stade de la Masson, l’équipe nationale féminine de football en s’imposant face à la Nouvelle Zélande (2-1) a arraché...
Le Ministre camerounais de la communication René Emmanuel SADI a présidé ce jeudi 20 juin 2019 en mi-journée dans la salle  auditorium  ...
C’est le cheval de bataille du Réseau ZENU NETWORK à travers le Programme d’Education à la Citoyenneté Active et à la Culture. Son Coordonate...
Bien qu’interdites  de fonctionnement à la suite d’une décision du  ministre camerounais en charge des transports, Jean Ernest Massena...
A quelques jours ou semaines la sortie du futur Roi Bangou du lieu initiatique (Lahkep), conformément au  28 Janvier 2019 date de son arrestatio...

Nos Visites

68486
Aujourd'huiAujourd'hui10
HierHier33
Cette semaineCette semaine43
Ce moisCe mois413
TotalTotal68486